i CASES REBELLES | PanAfroRévolutionnaires


CE MOIS-CI:

Emission n°64

En 2015, aux États-Unis, Kristian Davis BAILEY lançait avec Khury PETERSEN-SMITH la campagne Black4Palestine, une déclaration de solidarité avec la Palestine, signée par plus de 1000 individuEs et une trentaine d’organisations. Dans cette émission 64, Kristian Davis BAILEY nous raconte la genèse de ses engagements politiques des États-Unis à la Palestine, le futur de B4P et ses multiples influences internationalistes. Bonne écoute à touTEs!
Ecouter →

« Solibo Magnifique » de Patrick Chamoiseau

Solibo L’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau est l’architecte de labyrinthes aux trésors infinis. Le roman Solibo Magnifique, sorti en 1988, est un de ces joyaux. Un conteur qui meurt brusquement en pleine célébration vocale pendant le carnaval de Fort-De France et des témoins suspectés de meurtres, arrêtés pour une enquête en trompe l’œil : le mystère du livre n’est pas qui a tué Solibo mais qu’est-ce-qui a tué le conteur martiniquais et qui était-il? Lire →

Rencontre avec Kristian Davis Bailey de Black4Palestine

Rencontre En 2015, Kristian Davis Bailey et Khury Petersen-Smith, deux jeunes noirs américains publiaient une déclaration de solidarité noire avec la Palestine, qui allait être signée par plus de 1000 individuEs, et une trentaine d’organisations noires. De cette initiativeallait naître l’organisation Black4Palestine dont nous parle Kristian Davis Bailey, co-fondateur et militant internationaliste convaincu. Lire →

Ingrid Pollard : « Je me concentre sur des gens ordinaires »

Ingrid Pollard est artiste, membre de Autograph, l’Association des Photographes Noirs au Royaume-Uni. Ses œuvres s’articulent autour du paysage, de la race, des constructions sociales, des représentations. Modeste, mordante, drôle, élusive, déstabilisante, Ingrid Pollard est un peu tout ça en interview. Elle n’aime ni les cases, ni les généralisations. Elle aime explorer, jouer avec les codes et loue volontiers l’œuvre du hasard dans sa trajectoire artistique. À lire →

Les murs et le reste

 Les murs et le reste Je souhaiterais que vous mesuriez le poids de vos responsabilités dans ce vaste gâchis largement prévisible. Dans cette guerre d’usure qui a consisté constamment à nous mettre à la place où vous désiriez nous mettre, aux places inconfortables et humiliantes qu’il vous arrangeait de nous laisser dans VOS murs. Parce qu’il n’a jamais été question de renoncer à vos orgueils propriétaires. Parce qu’il n’a jamais été question que nous soyons autre chose que des figurantEs… Lire →

Qu’est-ce que je vais faire de toute cette invisibilité ?

Qu’est-ce Je me cache tellement. Je suis tellement invisible parfois ; les pas des femmes trans dans les villes étasuniennes ou même à Paris n’y changent rien. Chaque endroit est un contexte. Et c’est ici que je veux vivre, telle que je suis. C’est ici que je dois vivre. Pas dans facebook, pas dans un post, pas dans un slogan ou pas dans une série. Ce qui me soucie ce sont mes possibilités d’exister ici en tant que femme noire trans. Lire →

Et Wanda Robinson devint Laini Mataka : poésie, rages et réappropriations

Depuis les années 70 Laini Mataka partage sa poésie radicale au style cru, mordant, sensuel et très imagé. Les thèmes qu’elle aborde sont innombrables : sexualités, Sida, libération noire, relations avec les hommes noirs, violences faites aux femmes, vol de la terre amérindienne, Histoire US, figures révolutionnaires… Voici l’histoire, les combats et quelques extraits de textes de celle qui fut Wanda Robinson et commença en musique. À lire →

« Explication de la nuit » d’Edem Awumey

Explication Eden Awumey est né au Togo en 1975 et vit au Québec depuis 2005, année de sortie de son premier roman. Explication de la nuit, cinquième roman publié, date de 2013. Dans un pays sous dictature d’Afrique de l’Ouest un groupe d’amis motivés par un écrivain de passage décide de faire du théâtre politique, d’agir, avec comme armes les mots. Une oeuvre qui excelle à représenter comment la répression écrase, défait, broie. Lire →

Harold Sonny Ladoo, filant dans nos nuits indo-caribéennes

S’entraînant à battre des records de durée minimale de sommeil, l’indo- trinidadien Harold Sonny Ladoo né en 1945 semblait écrire à l’encre urgente d’un bras de fer contre le temps. Il a écrit plusieurs nouvelles et deux romans magnifiques, Nulle douleur comme ce corps et Yesterdays, avant de mourir assassiné en 1973. À lire →

  • NOUS CONTACTER
  • NEWSLETTER

    S'inscrire à la newsletter (entrez votre e-mail) :

  • S'abonner au flux RSS
  • Nous vous demanderons désormais de nous contacter pour toute utilisation de textes et/ou de sons émanant du collectif Cases Rebelles. Stop au pillage des cultures noires !
  • RECHERCHE