Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (4/4)

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (4/4)

Le quatrième et dernier volet de notre dossier s’intéresse à Just above my head, de James Baldwin et publié en 1979, un merveilleux roman dont le titre français est Harlem Quartet. Le dialogue littéraire sur l’inceste s’y poursuit à travers le personnage de Julia, jeune enfant évangéliste visitée par le Saint-Esprit à l’âge de onze ans. Cette enfant adulée semble être de prime abord l’opposée total de Pecola dans L’Oeil le plus bleu. C’est l’une des subtilités du roman de montrer comment les enfants qui sont projetés dans des rôles en décalage avec leur âge d’une manière prétendument valorisante, les enfants stars, sont de fait énormément exposés aux abus sexuels par des adultes. Lire →

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (3/4)

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (3/4)

Pour le troisième volet de notre dossier, on vous parle de la lecture de Corregidora, une épreuve angoissante, nauséeuse et porteuse de questionnements abyssaux. Ce premier roman de Gayl Jones, néo-récit d’esclave sorti en 1975, ramène magistralement la question de l’inceste à la source de toutes les violences sexuelles qui ont littéralement façonné la famille noire étasunienne : le système esclavagiste et ses agents. Lire →

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (2/4)

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (2/4)

Dans ce second volet de notre dossier, nous nous penchons sur le premier roman de Toni Morrison. L’Oeil le plus bleu a profondément renouvelé la représentation de l’inceste dans la littérature afro-américaine, à travers son personnage de Pecola Breedlove, une fillette noire violée par son père. En exposant comment « une chose aussi grotesque que la diabolisation d’une race toute entière » a pu s’implanter en une fillette noire au point qu’elle prie Dieu pour qu’il lui donne des yeux bleus, cette oeuvre pose la question des enfances dignes d’être protégées. Lire →

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (1/4)

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (1/4)

Ce premier volet de notre dossier sur la représentation de l’inceste dans quatre romans afro-américains est consacré à Homme invisible, pour qui chantes-tu? de Ralph Ellison. Dans notre lecture, nous verrons comment Ellison dévoile la manière dont l’inceste, pris entre d’une part les dynamiques racistes de pathologisation et de spectacularisation émanant du monde blanc et de l’autre, la honte collective, les politiques de respectabilité et le sexisme traversant la communauté noire est minoré, éludé, nié. Et ignoré en tant qu’urgence collective concrète. Lire →

Assata : une éducation révolutionnaire

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, POLICES & PRISONS

Assata : une éducation révolutionnaire

Dans le cadre de notre travail de traduction de l’autobiographie d’Assata SHAKUR nous publions une série de courts textes d’analyse autour d’idées qui structurent le récit et la pensée politique d’Assata. Dans ce second texte, il est question d’éducation ; celle qu’Assata a reçu, qu’elle s’est construite et qu’elle essaie de transmettre. À de nombreux égards, il s’agit d’une éducation révolutionnaire, faite d’audaces, de critique et d’auto-critique et de soif insatiable de savoir. Lire →

Épisode n°82 | « Forger une langue à la mesure de notre richesse », avec Dionne Brand

Publié en Catégorie: AMERIQUES, CARAïBES, LECTURES, LES PODCASTS

Épisode n°82

Poétesse, romancière, essayiste, éducatrice, réalisatrice, professeure, Dionne Brand est née à Trinidad et vit à Toronto au Canada depuis 1970. Dans ce 82e épisode elle nous parle du lien entre lutte révolutionnaire et l’écriture, de la littérature comme espace de redécouverte et d’appréhension de nos histoires, d’agilité et d’imagination dans les cultures noires et caribéennes, des possibilités qu’offre la poésie de s’échapper de ce qu’elle nomme « le récit impérialiste ». Elle revient également sur la création de The Blue Clerk, une œuvre métapoétique émouvante et captivante. Il est aussi question de négritudes fugitives et de sa recherche d’une langue capable d’accueillir et d’exprimer nos êtres complexes et pluriels. Ecouter →

À la recherche de l’Underground

Publié en Catégorie: AMERIQUES, PERSPECTIVES

A la recherche de l'Underground

Si Harriet Tubman est si vulnérable à la mythification, ce n’est pas parce qu’elle serait intrinsèquement « malléable ». Mais c’est bien parce qu’il n’a jamais été question de laisser libre une figure aussi complexe et subversive ; c’est-à-dire à la portée politique des noirEs. Et ce travail de sape a commencé dès son enterrement.Cette déformation de l’individue et de ses choix politiques facilite l’appropriation dépolitisante, universalisante dont sont victimes de nombreuses figures noires, « malléables » quelle que soit leur radicalité. Cette entreprise obstinée est une forme de la négrophobie des plus vicieuses qui a pour objet, au final, de nous éloigner de notre propre histoire par un éclairage éblouissant, nous empêchant de nous en saisir politiquement. Lire →

« Remuer l’eau » et construire des ponts : une conversation entre Ericka Huggins et Yuri Kochiyama

Publié en Catégorie: ALLIE-E-S, AMERIQUES, INTERNATIONALISME, PERSPECTIVES

Remuer l’eau et construire des ponts : une conversation avec Ericka Huggins et Yuri KochiyamaEn 2009, pour la revue Amerasia, Mary Kao organisa une conversation entre deux merveilleuses militantes, Yuri Kochyama et Ericka Huggins. Avec l’aimable autorisation de Mary nous traduisons et publions ici le fruit de cette rencontre historique. Solidarité afro-asiatique, place des femmes dans les mouvements de libération, mouvement américano-asiatique de libération, Black Panthers, Malcolm X, etc. ; l’histoire se lit ici à la source et c’est passionnant ! Yuri Kochiyama étant depuis décédée, il s’ajoute par ailleurs un surcroît d’émotion qui rend ce moment d’autant plus précieux. Bonne lecture! Lire →

« Les rêves sont plus froids que la mort » d’Arthur Jafa

Publié en Catégorie: AFROCINETHEQUE, AMERIQUES

Les rêves sont plus froids que la mort, d'Arthur Jafa

Des femmes et des hommes noirEs, des artistes, des intellectuelLEs, racontent la mort omniprésente, la persistante précarité des vies noires. Jafa livre ici un film en opacités mystérieuses et éblouissants éclats de lumière. Mais ne vous trompez pas : l’art et l’esthétique ici ne portent en eux qu’un chaos débordant, une créativité indomptable. Aucune fantaisie de chanteuses superstars multimilliardaires, de présidents proprets, 10 000 réussites noires ne sauraient vous sauver maintenant. Lire →

Islamophobie en acte aux États-Unis de Trump

Publié en Catégorie: AMERIQUES, MIGRATIONS, PERSPECTIVES

Islamophobie en acte aux États-Unis de TrumpDonald Trump l’avait annoncée et voilà donc la mise en acte étatique de l’islamophobie par la violence du bannissement. Aussi violents et anxiogènes soient-ils, ces passages à l’acte sont les conséquences inévitables pour des sociétés occidentales ayant fait du sécuritaire xénophobe – avec une place de premier choix pour l’islamophobie – un élément discursif central et un mode de gouvernance. Lire →