Emission n°43

Publié en Catégorie: AFRO ARTS, AFROEUROPE, LES EMISSIONS

« Le hâtif oublie ce qu’il était venu prendre. »

Danseur, chorégraphe, professeur, chercheur, né au Cameroun, basé à Toulouse où se trouve son école de danse, James Carlès a le corps et l’esprit aux mille coins des expériences noires. Afro-européen, Panafricain, du hip-hop au modern jazz , au travail de Katherine Dunham, Pearl Primus, Alvin Ailey, il creuse, fouille les cultures noires à travers ses œuvres , ses interprétations ou son propre festival Danses et Continents Noirs.
Cases Rebelles l’avait rencontré initialement pour parler de Coupé Décalé, sa dernière création.
Finalement lors de cette rencontre, on a parlé de reconnexion des expériences noires de l’Afrique aux Caraïbes jusqu’aux Amériques, de répression en pays Bamiléké, d’esclavage, de mémoire, et de ce que les corps portent en eux.

      Emission n°43

Télécharger l’émission n°43 : cliquez ici

Musique :
Tanya Winley « Vicious Rap »
Andy Palacio and the Garifuna Collective « Watina »
Manuella Torres « Palenque Un rincón de África »
Franck Biyong & Massak « Um »
Sir Joe Quarterman & Free Soul « (I Got) So Much Trouble In My Mind »
Grandmaster Flash and the Furious Five « The Message »

Interview réalisée en Février 2014.

Précédente |Suivante

Vous aimerez peut-être :