Emission n°58

Publié en Catégorie: LES PODCASTS

« Le chemin d’un menteur est court. »

Les 8 et 9 mai à Nantes, le Cercle du Marronnage et le Collectif du 10 Mai-Nantes organisaient deux journées, distinctes des commémorations officielles et intitulées « Rencontres Historiques », en mémoire de l’esclavage et de ses victimes, autour de l’exigence de réparation, et autour des luttes contre la négrophobie.

Au programme : conférences de Mouhamadou Cissé1 , Louis Sala-Molins et Rosa-Amelia Plumelle-Uribe ;  musique ; danse ; lectures ; visite marronne du Mémorial de Nantes ; réunion de travail.

Des membres de Cases Rebelles ont participé à cet évènement et rencontré notamment Peter Lema, comédien, militant nantais et co-organisateur des Rencontres Historiques ;  Rosita Destival2 , vice présidente du MIR-France (Mouvement International pour les Réparations) ; Ramata Dieng 3 , militante contre les violences policières, du collectif Vies Volées4 , et également du MIR-France ; Sanvi Panou, comédien, metteur en scène et militant ; Elza Vumi, présidente de l’association Congo Actif ; et Moïse Marthely, sculpteur.

Dans cette émission il sera donc question de la nécessité d’écrire nous-mêmes notre propre histoire, de la lutte pour les Réparations, et de l’impact de la domination coloniale et de l’esclavage sur les conditions de vie des noirEs en France aujourd’hui.

      Emission_58.mp3

Télécharger l’émission n°58: cliquez ici

Musique :
Inès Khai « Amazòn la »
Fula Flute « Soundiata »
Nicky Lars « Ghana Express (feat. Kwame Nkrumah) »
Kémiargola « Panafrica »
Gérard Lockel « Chant lendepandans » 

Cases Rebelles remercie Peter Lema, José Bwakanpech, Rosita Destival, Ramata Dieng, Elza Vumi, Moïse Marthely, Vincennie Sa, Valérie Brixhe, Rosa-Amelia Plumelle-Uribe, Mouhamadou Cissé, Louis Sala-Molins, aux artistes et participantEs aux spectacles et mises en scène ; merci au Cercle du Marronnage, au MIR-France, au Collectif du 10 Mai de Nantes.

Émissions : Précédente | Suivante

  1. fils de l’historien Youssouf Tata Cissé qui est à l’origine de la diffusion contemporaine du « Serment des chasseurs« , connue sous le nom de Charte du Manden
  2. En janvier 2013 Rosita Destival a porté plainte contre l’Etat français pour crime contre l’humanité, afin d’obtenir réparation pour le préjudice subit par son arrière-arrière grand-père, ancien esclave guadeloupéen et affranchi en 1834.
  3. dont le frère Lamine Dieng a été étouffé par la police le 17 juin 2007
  4. collectif de familles de victimes de crimes policiers

Vous aimerez peut-être :