Panafrica

Publié en Catégorie: AFRO ARTS, PERSPECTIVES
PERSPECTIVE

Panafrica

Quand je criais "PANAFRICA"... Quand je disais "Sœurs" et "Frères"…

Par Cases Rebelles

Septembre 2016

Quand je criais « PANAFRICA »... Quand je disais « Sœurs » et « Frères »…

Cela n'a jamais voulu dire « Revenez nous chercher ». Cela n’a jamais voulu dire que je voulais abandonner cette terre héritée par le sang, la force de la chaine et du fouet. Cette terre qui nous fut léguée face aux oppresseurs par les derniers souffles des tribus kalinas.

Cela n’a jamais voulu dire que je croyais au retour du temps en arrière, que l’impératif de reconnexion en moi croyait à la table rase, au retour au point de départ.

Cela n'a jamais voulu dire que j’attendais votre validation et la morsure rêvée de l’authenticité continentale.

Cela signifiait que je ne tairais pas mes rêves que nous marchions les un.es vers les autres au mépris de l’attentat qui nous a déchiré.es. AVEC l’attentat qui nous a déchiré.es, LES attentats qui nous sont déchiré.es, et les plaies et les pertes... Et non vers une cosmétique renaissance africaine, monolithique et vaine.

Cela ne signifiait pas que je vous avais rêvé.es vous intact.es, inchangé.es, miraculeusement préservé.es de ce qui nous frappa tou.tes. Malgré vos certitudes généalogiques vous nous aviez perdu.es nous également : tout ce que nous portions en nous d’histoire, de rires, de vies... Nous nous étions perdu.es, réciproquement.

Cela ne signifiait pas « Je veux devenir vous ». Cela ne signifiait pas que je cesserai un jour d’être enfant caraïbe.

Cela signifiait que je n’avais pas à cesser d’être moi pour embrasser la source, le point de nos basculements qu’on nomme par défaut Afrique.

Cela signifiait que je refusais la mort d’un rêve de communauté noire complexe et intimement liée. Un rêve de l’après. Un rêve post. Occident. Déportation. Esclavage. Aliénations multiples.

Cela signifiait l’impératif pour nous de part et d’autre du monde à faire avec nos miettes, avec l’éparpillement. Avec les écrasements.

Cela signifiait ma tristesse inconsolable de nos séparations. Et ce n’était pas parce que vous n’aviez pas connu le ventre du bateau qu’elle ne devait être qu’à moi, cette tristesse.

Quand je disais PANAFRICA cela signifiait « Partageons » ; non pas « Apprenez moi ».

Cela ne signifiait pas que ce que nous avions construit dans nos survies était impur ou sale.

Cela ne signifiait pas que j’allais évaluer chaque geste de ma grand-mère à l’aune des spécialistes de l’Égypte ancienne.

Cela signifiait « Reconnaissons-nous », non pas « Reconnais-moi ».

Cela signifiait « Reconnectons-nous ».

Cela signifiait : urgence.

Et quand j'y pense cela signifiait et signifiera toujours : Amour.

Michaëla Danjé– Cases Rebelles (Septembre 2016)