Fatou Dieng : « Consulter, on ne se l’est jamais autorisé »

Publié en Catégorie: POLICES & PRISONS, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Fatou DIENG est la sœur de Lamine Dieng qui a été assassiné par la police du XXème arrondissement le 17 juin 2007. Elle est membre du collectif Vies Volées (fondé par Ramata Dieng) et du comité Vérité et Justice pour Lamine Dieng, ainsi que du Réseau d’Entraide Vérité et Justice au sein duquel elle travaille […]

Hagere Mogaadi : « Tendre à une globalisation de l’accès au dispositif psychanalytique »

Publié en Catégorie: POLICES & PRISONS, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Dans le cabinet chaleureux où elle accueille ses patient⋅es, Frantz Fanon est en bonne place. Il n’est cependant pas le seul indice qui permette de comprendre rapidement qu’Hagere MOGAADI entend proposer une pratique psychanalytique résolument inscrite dans les luttes émancipatrices de notre époque, la conscience des dominations systémiques et les réalités historiques coloniales du territoire […]

Laurent Théron : « L’impact psychologique est progressif parce que la douleur, au début, est trop intense. »

Publié en Catégorie: POLICES & PRISONS, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Laurent THÉRON est militant contre les violences policières et membre de l’Assemblée des blessé⋅e⋅s. C’est aussi un soutien constant et chaleureux de Cases Rebelles que nous avons toujours grand plaisir à croiser aux rendez-vous des luttes. Pour ce dossier, il raconte les circonstances de sa mutilation par une grenade de désencerclement, les conséquences psychologiques ainsi […]

Makan Kebe : « Si je peux aider d’autres personnes à chercher de l’aide, je vais le faire »

Publié en Catégorie: POLICES & PRISONS, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Le 25 juin 2013, à Villemomble, un déferlement de violence policière s’est abattu sur la famille Kebe. Makan et son frère, Mohamed, sont violemment agressés et arrêtés. Leur mère, Fatouma, est éborgnée par un tir de GMD. Malgré les témoignages et les vidéos, aucun policier n’est condamné pour cette intervention scandaleuse et les nombreux mensonges […]

Mélanie Ngoye-Gaham : « On a peur tous les jours. »

Publié en Catégorie: POLICES & PRISONS, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Mélanie NGOYE-GAHAM a grandi dans un quartier populaire d’Amiens. Elle a été blessée à Paris le 20 avril 2019 dans le cadre du mouvement dit Gilets jaunes. Cette militante active contre les violences policières est membre des Réfractaires du 80 et du collectif Les mutilé⋅e⋅s pour l’exemple. Elle raconte ici sa blessure, les traumas, l’injustice […]

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (4/4)

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (4/4)

Le quatrième et dernier volet de notre dossier s’intéresse à Just above my head, de James Baldwin et publié en 1979, un merveilleux roman dont le titre français est Harlem Quartet. Le dialogue littéraire sur l’inceste s’y poursuit à travers le personnage de Julia, jeune enfant évangéliste visitée par le Saint-Esprit à l’âge de onze ans. Cette enfant adulée semble être de prime abord l’opposée total de Pecola dans L’Oeil le plus bleu. C’est l’une des subtilités du roman de montrer comment les enfants qui sont projetés dans des rôles en décalage avec leur âge d’une manière prétendument valorisante, les enfants stars, sont de fait énormément exposés aux abus sexuels par des adultes. Lire →

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (3/4)

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (3/4)

Pour le troisième volet de notre dossier, on vous parle de la lecture de Corregidora, une épreuve angoissante, nauséeuse et porteuse de questionnements abyssaux. Ce premier roman de Gayl Jones, néo-récit d’esclave sorti en 1975, ramène magistralement la question de l’inceste à la source de toutes les violences sexuelles qui ont littéralement façonné la famille noire étasunienne : le système esclavagiste et ses agents. Lire →

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (2/4)

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (2/4)

Dans ce second volet de notre dossier, nous nous penchons sur le premier roman de Toni Morrison. L’Oeil le plus bleu a profondément renouvelé la représentation de l’inceste dans la littérature afro-américaine, à travers son personnage de Pecola Breedlove, une fillette noire violée par son père. En exposant comment « une chose aussi grotesque que la diabolisation d’une race toute entière » a pu s’implanter en une fillette noire au point qu’elle prie Dieu pour qu’il lui donne des yeux bleus, cette oeuvre pose la question des enfances dignes d’être protégées. Lire →

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (1/4)

Publié en Catégorie: AMERIQUES, FEMINISMES, LECTURES, SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

Politiser les analyses sur l’inceste à travers quatre romans afro-américains (1/4)

Ce premier volet de notre dossier sur la représentation de l’inceste dans quatre romans afro-américains est consacré à Homme invisible, pour qui chantes-tu? de Ralph Ellison. Dans notre lecture, nous verrons comment Ellison dévoile la manière dont l’inceste, pris entre d’une part les dynamiques racistes de pathologisation et de spectacularisation émanant du monde blanc et de l’autre, la honte collective, les politiques de respectabilité et le sexisme traversant la communauté noire est minoré, éludé, nié. Et ignoré en tant qu’urgence collective concrète. Lire →

La boucle

Publié en Catégorie: SANTE LUTTES HANDIES ET PSY

La boucle

« J’ai maintenu mon corps et mon esprit dans une espèce d’infra-existence faite de drames et angoisses obsessionnelles insolubles. Depuis plus de 10 ans j’ai trouvé des clés. Pour une vie où la douleur omniprésente est moins forte. L’équilibre est précaire. Et la douleur moins forte mais omniprésente c’est quand même une plaie. Et puis de temps en temps les hasards, la malveillance, le racisme, les impasses humaines me ramènent aux urgences dans une détresse absolue. » Lire →