Arrow
Arrow
Slider
À PROPOS DU COLLECTIF :

"Nous sommes"

Il est des dates funestes qui rappellent sans détour la violence avec laquelle la France a toujours réprimé les mouvements sociaux dans les terres qu’elle a colonisées dans les Caraïbes. Le 14 Février c’est pour nous la date de deux massacres de la Saint-Valentin : celui du Moule, Guadeloupe, en 1952 et celui de Basse-Pointe, Martinique, sur l’habitation Chalvet en Février en 1974.

LIRE →

En Février 2008 un mouvement historique de contestation populaire gagnait les principales villes du pays. L'Etat camerounaise y répondait par une répression meurtrière.
Le collectif Cases Rebelles propose ici un espace dédié à des témoignages sur ces journées qui ont marqué l'histoire récente du Cameroun ; des récits recueillis sous forme d'interviews, de photos, et de textes. Cette compilation d'histoire orale est en cours, les éléments apportés seront postés au fur et à mesure de élaboration ou réception.

LIRE →

Ce petit travail de contre-histoire autour de portraits a été initié à l’occasion d’une commémoration en juin 2016, celle de la mort de Lamine Dieng tué par la police le 17 juin 2007. Il s’agissait pour nous d’associer dans un même espace-temps 100 victimes de la police, de la gendarmerie, de la prison, 100 victimes selon nous de la violence d’État.

LIRE →